Vers le smart data

« Cloud Computing », travail collaboratif, big data, Internet des objets, smart grids…
Ces dernières années, les offres cloud se sont multipliées en raison de la souplesse du modèle économique proposé et des possibilités d’évolution technique.

Le cloud est de mise également pour la « ville intelligente », concept qui impose de fédérer de nombreux acteurs se partageant des données communes. Ainsi, les serveurs informatiques du projet pilote européen Cooperate, centré sur les quartiers à énergie positive, seront localisés dans le cloud. Ce dernier facilite la convergence et l’agrégation des données dans de gigantesques bases informatisées et virtualisées.

L’enjeu, désormais, est de passer du big data au smart data
L’expression “big data” ferait presque fuir tant elle est utilisée à tort et à travers. Données non structurées qu’il faut distiller, raffiner pour leur donner, avec la plus prompte réactivité, du sens, de la pertinence.
Le smart data a donc un impact déterminant sur la transformation des modèles économiques des entreprises dans la mesure où il joue le rôle de véritable colonne vertébrale en induisant des changements importants dans toutes les facettes de l’organisation.

Lire l’intégralité de l’article sur le Moniteur

© 2020 A MarketPress.com Theme